Le sexe virutel avec le sexe réel : le liveshow x

Hôtesse en liveshow


Avec le nombre de sites de plans sexe qui explose, les possibilités de rencontre avec des femmes faciles, des célibataires intéressées uniquement par des relations légères, sont larges. On s’y perd et même si certains sites proposent des outils de communication, comme la visiocam, qui permettent de préparer la première rencontre, on peut être tenté par un autre type de mise en communication.

Trouver un plan cul, c’est cool. Mais parfois, le trip de sexe virtuel pour rencontrer des filles via webcam sexe , ça peut amuser. De prime abord, on sait très bien que les filles qui tchatent et se mettent nues devant leur webcam sont des hôtesses basées à 3000 km de votre laptop. Pourtant, c’est un peu comme dans un club de strip. On sait que les meufs sont payées pour chauffer les mecs, mais l’orgueil, la vanité des hommes leur laissent penser qu’ils pourraient parvenir au graal qui est de sortir les filles et les baiser après leur boulot. C’est la raison pour laquelle le sexe virtuel, les systèmes de liveshow ont encore de belles heures devant eux.

Les plateformes de show webcam sex avec hôtesses

Lesbiennes en showcam

Il existe ainsi des dizaines de plateformes, pourvoyeuses de milliers d’heures de show webcam. Les hôtesses sont donc des professionnelles. Leur seule mission est de faire durer le plaisir. Les studios sont basées en Europe de l’Est ou en Amérique latine. Plus d’une dizaine de langues et des milliers de jolies camgirls dont la seule vocation est d’exécuter les fantasmes des internautes. Souvent, ces sites de webcam sex présentent des catégories relatives à : la race ( caucasienne, latine, black, asiatique, arabe ), à l’âge ( babe, femme mature, MILF, vieilles ) et à la corpulence ( BBW, gros seins, gros cul, petits seins, mince, pulpeuse ). Les hôtesses ont des consignes strictes de la part des studios. De ce fait, les shows sont un peu déshumanisés mais les femmes sont souvent sexy, aguicheuses et professionnelles du sexe en ligne. Par conséquent, on peut assister à des liveshows de grande qualité avec des séductrices hors-pair qui répondent docilement à chaque requête.

Le hic : à tchater avec des femmes venues de pays comme la Roumanie, l’Albanie ou la Russie, la communication (orale) est plus basique.

Les sites amateur de cam

Jeune amatrice gode dans la chatte

A l’instar des géants Chaturbate ou Cam4, les sites ‘amateur’ de cam sexy permettent à tout un chacun d’ouvrir un compte et devenir modèle en ligne. Dans la lignée des tubes, on peut devenir spectateur mais aussi acteur du site. Gagner de l’argent et gérer ses horaires dans la plus grande liberté. L’avantage de ce type de site, notamment pour les ambitieux qui se challengent à trouver une webcam girl dans la vraie vie, c’est de pouvoir accès aux salons perso et amateur des filles du monde entier. Le panel est plus large, plus hétérogène avec une offre diversifié. On assiste ainsi à des shows plus insolites. Voir une bourgeoise se faire baiser par un black. Mater deux lesbiennes qui se broutent le minou.

Des catégories aux offres plus larges en terme de contenu

Ces sites proposent les mêmes options en terme de type de camgirl ou camboy. Cependant, le gros avantages se situent sur les canaux basées sur le type de sexualité.

  • Beaucoup de couples amateurs vivent une sexualité libérée et libertine en s’exhibant devant leur cam. Pour les plus voyeurs, on assiste à la vie de jeunes couples qui baisent chez eux. Comme si on était dans leur salon.
  • Le salon transsexuel/shemale : il couvre un panel de personnes transgenre du monde entier lorsque les studios se limitent souvent à des transsexuels latinos ou asiatiques.
  • Les fétichismes : C’est en se connectant sur des plateformes titanesques telles que Stripchat ou Chaturbate, on peut avoir un libre accès aux fétichismes les plus divers. Que ce soit pour les fetish de bas-nylons, les fétichistes des pieds ou autre SM, on trouve absolument tout sur les sites amateur de cam.

Au final, consulter l’un ou l’autre de ces plate-formes, hôtesses pro ou amatrices, revient à passer du temps sur son smartphone ou sa tablette. C’est donc se couper de la réalité et des rapports sociaux de proximité. Il faut donc considérer le liveshow comme un divertissement d’adulte plus qu’un potentiel moyen de faire des rencontres. Le sexe réel restera toujours plus accessible via les sites de plan sexe.

Lui envoyer un message :